1. Questo sito utilizza i cookies. Continuando a navigare tra queste pagine acconsenti implicitamente all'uso dei cookies. Scopri di più.

comment alléger mon sac ?

Discussione in 'Spécial chemins de Compostelle' iniziata da mickey M. (FRA 042), 22 Maggio 2009.

  1.  
    Martine et guy F. (FRA 024)

    Martine et guy F. (FRA 024)

    Messaggi:
    772
    "Mi Piace" ricevuti:
    46
    Bonjour philippe?

    Quand tu pars courir, pour ton projet de CCC, te prépares - tu? Pour faire les randos au moyens cours ou longs, il faut s'habituer à marcher plusieurs heures, plusieurs jours avec le poids DU sac, le tien, sur tous les types de terrains. RANDO famille s'est pour un autre genre sympathique de ballade. Bien entendu comme tu le dis pour être à l'aise. Le reste demeure dans le coeur.

    Je cours aussi, au moins deux fois par semaine, 1H à 1H15, sur le macadam, les chemins boisés, caillouteux comme hier soir, ce qui m'aide au niveau des jambes et du rythme cardiaque....Ce n'est pas indispensable pour
    ces TREKS, mais aide bien.

    Tu liras ou entendras d'autres conceptions, mais le modèle minima est la marche avec sac sur plussieurs heures par semaine, un bon mois avant le départ........pour......COMPOSTELLE, ailleurs sur plusieurs
    étapes. Le plaisir, l'endurance, le confort se joignent chemin faisant, cet exercice étant lui aussi ( la marche) notre premier moyen de locomotion d'êtres humains, donc exercice naturel.
    Déjà au plaisir de t'avoir laissé ce message.
  2.  
    mickey M. (FRA 042)

    mickey M. (FRA 042)

    Messaggi:
    206
    "Mi Piace" ricevuti:
    0
    Philippe, voilà ma conception à moi... Tu es déjà sportif puisque tu cours, alors je ne crois pas que tu aies besoin d'un entrainement particulier.
    Que faut-il pour partir sur Compostelle ? Je dirai déjà, du temps à y consacrer. Compostelle, c'est au moins 2 mois de marche. Que tu le fasses en une seule traite ou en plusieurs fois. Il faut le savoir, car quand on a commencé, on a envie de finir !


    Il faut que tu aies aussi le gout de la lenteur. Sur le camino, on marche. On ne peut pas courir avec un sac à dos de plus de 10kg.
    Moi je suis partie sans préparation aucune hormis la course à pied l'année dernière. Ne démarre pas trop fort et augmente les étapes progressivement. Ton entrainement tu te le feras en marchant !
    De toute façon tu auras mal quelque part: je n'ai croisé que des marcheurs qui avaient mal : aux épaules, au dos, aux jambes... Entre tendinites, frottements, ampoules...etc. Personne n'a mal partout, mais tout le monde a mal quelque part.

    Lance-toi, c'est une aventure qui vaut la peine d'etre vécue. Et à bientôt sur le camino: on part le 19 juillet !
  3.  
    Roland H. (FRA 042)

    Roland H. (FRA 042)

    Messaggi:
    556
    "Mi Piace" ricevuti:
    0
    Avec l'entrainement que tu as Philippe tu peux largement y aller moi je l'ai démarré il y a 3 ans sans entrainement particulier si ce n'est marcher de temps en temps. J'étais parti seul avec un sac à dos trop lourd environ plus de 17kg et je marchais entre 20 et 30km par jour. Comme le dit Nadine, on a tous mal quelque part mais bon ça passe, le corps s'habitue et finalement on finit par enquiller les bornes! Un sac de 10kg c'est avec l'hypothèse de dormir en gîte tous les soirs ou n'avoir pas de tente. On avait couru l'an passé dans la descente sur Conques , je te dis pas les regards médusés des autres pélerins ... On a du passer pour des secoués de première!
  4.  
    Roland H. (FRA 042)

    Roland H. (FRA 042)

    Messaggi:
    556
    "Mi Piace" ricevuti:
    0
    On part cette année pour 500 km en 10 jours, on va voir si on y arrive! Ultréïa!
  5.  
    Philippe P. (FRA 021)

    Philippe P. (FRA 021)

    Messaggi:
    314
    "Mi Piace" ricevuti:
    1
    Merci pour vos messages. Du temps ? Je vais en avoir, je fini mon travail le 7 août, et je n'ai rien retrouvé encore :-(
    De l'entraînement ? J'ai, c'est sûr. D'autant plus que je fais de la montagne, du vélo, etc. Marcher, pas de souci. C'est vrai que l'on a toujours mal quelque part (pieds, épaules, dos, genoux) :)))
    Je me demandais aussi si c'est une quête spirituelle ou simplement une grande rando ? J'avoue hésiter entre faire ce "pélerinage" ou une retraite d'une/deux semaine dans un monastère, au calme. Je crois que j'ai besoin de me vider la tête !
  6.  
    mickey M. (FRA 042)

    mickey M. (FRA 042)

    Messaggi:
    206
    "Mi Piace" ricevuti:
    0
    Philippe, si tu veux te vider la tête et être au calme, ce pélerinage me semble tout indiqué. C'est aussi pour ça que je suis partie l'année dernière. Un raz le bol énorme de ma vie. Le besoin de partir et de marcher droit devant sans penser au retour... Me vider la tête... C'était la première fois depuis 15 ans que je quittais ma famille et que je faisais quelque chose pour moi. ça n'a duré que 5 jours, mais ça m'a fait tellement de bien...

    Cette année, je repars pour 12 jours et je sais que les bénéfices sur mon mental vont m'aider à tenir une année de plus, dans l'attente de reprendre ma marche l'année suivante...

    Le calme des grands paysages, la solitude de la marche, les rencontres avec les autres pélerins, l'amitié de Roland, mon compagnon de route... Et ce cri de ralliement des pélerins : "Ultréia" qui veut dire : "Vas plus loin, continue ta route".
    Je suis partie chercher le calme, et j'ai trouvé bien plus que ça. J'y ai trouvé la plenitude...

    Je suis sure que ce pélerinage est bien plus qu'une grande rando. Je ne suis pas croyante, mais c'est bien une quète spirituelle que j'ai commencée en me lançant sur le camino. Pour moi, pas une spiritualité en rapport avec la religion, mais une recherche philosophique sur le sens que je veux donner à ma vie. On réfléchit beaucoup pendant qu'on marche... On se laisse guider par le balisage, nos jambes avancent, et la tête fonctionne positivement.

    Bonne chance Philippe
  7.  
    Roland H. (FRA 042)

    Roland H. (FRA 042)

    Messaggi:
    556
    "Mi Piace" ricevuti:
    0
    Bonjour Philippe, alors voici quelques réflexions en passant: quand on fait ce genre de truc on s'attire de la part de l'entourage des railleries, des questions ( parce que les gens veulent toujours savoir le pourquoi du comment, je sais pas si tu as remarqué) donc c'est ce qui s'est passé pour moi la première année: mais qu'est-ce qu'il est allé chercher sur ce chemin? Ceux que je croyais mes amis ont eu une attitude identique, mélée de jalousie: une espèce de jalousie parce que j'avais osé me prendre enfin du temps rien que pour moi et puis la deuxième année quand je suis reparti le retour a été différent: toujours des questions mais cette fois-ci sur ce que m'apportait le chemin, ce que j'avais ressenti , des choses plus positives, et cette année:"Oh ben si je savais je viendrai bien avec toi, mais.........." Car il y a toujours un mais , alors je réponds :"Vous allez attendre d'être à la fin pour vous dire j'y vais?ça sera trop tard!" Je sens bien que j'ai ouvert des portes dans leurs têtes mais qu'ils n'osent pas. Voilà , je ne sais pas ce que je cherche, ce n'est pas une quête religieuse, mais spirituelle oui, au début je ne pensais pas aller jusqu'au bout, et puis maintenant c'est devenu l'Objectif avec un grand O, j'espère trouver des réponses à mes questions, un sens à tout ce que j'ai vécu et à ce que je vis: le Chemin m'y aide comme les personnes que l'on croise et ma compagne de route, de chemin depuis 1 an, on marche parfois dans le silence mais ça repose les neurones dans cette vie trop speed. On retrouve les choses simples manger, boire, dormir. Voilà alors si tu as envie de rejoindre la communauté de ceux qui marchent debouts hé bien viens, ce ne sont que des gens très sympas, il émane toujours de la gentillesse dans les regards, les discussions avec le très fort sentiment de faire partie de quelque chose qui est unique. Et puis je me dis aussi marcher sur les pas de millions de personnes qui passent là depuis des siècles et bien ils y ont laissé des traces, leur énergie, et leur passion , ça regonfle le moral !Une petite citation que j'avais trouvée je ne sais pas où:"Rien n'asservit l'Homme qui marche" Ultréïa!" A bientôt, car quelque chose me dit que tu vas y venir Philippe!
  8.  
    Martine et guy F. (FRA 024)

    Martine et guy F. (FRA 024)

    Messaggi:
    772
    "Mi Piace" ricevuti:
    46
    Bonjour NADINE, ROLAND, PHILIPPE,

    Cà fait plaisir de voir l'engouement sur ce sujet. Oui Philippe je voulais ajouter après mon commentaire, qu'en effet, à partir du moment où tu pratiques la course, tu n'avais pas, physiquement besoin d'une préparation très poussée! Néanmoins comme l'écirvent nos marcheurs préférés, le plus important reste ce qui dans le coeur et la tête motive, entraîne.

    Je ne le ferai pas pour des raisons religieuses. Cette étape je n'en ai pas besoin....alors l'esprit sportif à ma mesure qui demeure de mes années passées, certainement. Recherche d'identité, marcher sur les traces de nos anciens, partir de là pour essayer d'arriver ici, sans aucun doute. En plus rencontres, avec soi, avec d'autres, étapes, météo, paysages, temps de libre,patience du cheminement. Faire le chemin, son chemin avant et parait - il encore après..

    Les douleurs, elles existent, preuves que l'homme se remet en mouvement. Les épaules pour moi au moins 2 à 3 jours, ensuite........d'autres nous verrons.Pas sur Compostelle, puisque je ne l'ai pas entrepris, mais sur d'autres treks de plusieurs jours, avant goût, avant goût seulement.

    Si tous nos commentaires te motivent, pour tes raisons, ce moment t'apportera à n'en pas douter des images, des émotions, des réponses, des certitudes, je ne sais, en tout cas du plaisir j'en ai ramené. C'est pour ça aussi qu' avec MARTINE, nous programmons ce rendez - vous de cheminots.

    ROLAND parle de railleries par son entourage, quand on sort du quotidien de tous, cette réaction d'autrui ne m'étonne pas. A notre niveau, dans la famille nous avons tout entendu, parfois en sourdine. Faut être malade, vous appelez çà des vacances, sont les propos parfois les plus sympathiques. D'autres ne comprennent alors absolument pas cette " débilité". Mais tu vois, ces remarques ne touchent pas notre enthousiasme, notre façon d'aborder ce projet.

    En même temps ROLAND a raison, parfois ceci marque une certaine jalousie, de ne pas être capable de se lancer quelque défi bien humain, oser tout bonnement.
    Avec MARTINE nous marchons, souvent sans un mot émi, mais nos têtes ne restent pas vides, c'est difficile, sauf en méditant....quelques instants du présent, le présent justement.
    Néanmoins nous restons attentifs l'un à l'autre, dans les efforts, envers ceux qui nous croisent, nous retrouvent , toujours en discrètion suivant le ressenti, d'une communion simple de membres d'un même élan. Un simple bonjour, une étape partagée, une autre, aurevoir, tous ces moments de vie, ce temps de richesses sans " courir" la montre. Oui NADINE, tu as certainement pris le temps, pour toi, çà compte aussi.

    Vous devez, prendre la voie du PUY......comme nous ferons depuis LYON. Mais pour le moment nous attendons de disposer de tout notre emploi du temps, afin de mettre la durée qui nous conviendra au contact du terrain.
    Alors PHILIPPE, chacun à sa manière, t'encourage à ne pas te poser trop de questions, l'enthousiasme, pour un sportif qui plus est, devient vite moteur de volonté et plaisirs à découvrir, à rencontrer.

    Samedi, sur une petite journée, j'essaie le nouveau SAC 55L. Les chaussures montantes INNOV GORTEX, comme un gamin, surtout plein d'espoir dans ces produits RAIDLIGHT, qui nous rassemblent dans ces échanges.

    Au plaisir de vous lire,
    Guy
  9.  
    Roland H. (FRA 042)

    Roland H. (FRA 042)

    Messaggi:
    556
    "Mi Piace" ricevuti:
    0
    C'est super beau ce que tu as écrit Guy! C'est marrant cette communion dans les ressentis et les pensées, je pense qu'il y a vraiment quelque chose de spécial qui nous réunis tous" les bouffeurs de chemins",une sorte de dénominateur commun. Je viens de peser mes vieilles pompes de marche, mes bonnes vieilles Trézéta, qui en sont à leur deuxième ressemelage, le verdict : 1,5kg par chaussure! J'hallucinne! En cumulé j'ai soulevé 10 tonnes l'an passé par pied! Bon va falloir que je prenne des mesures d'amaigrissement ! j'ai repéré des salomons en gore tex montantes pour le trail et la rando elles pèsent 580g par pompe. Tu me diras Guy ce que tu penses des Innov? Tu les a achetées chez Raidlight?
  10.  
    Martine et guy F. (FRA 024)

    Martine et guy F. (FRA 024)

    Messaggi:
    772
    "Mi Piace" ricevuti:
    46
    ROLAND,
    Je te , vous dirai ce que j'en pense en ce qui me concerne, achetées chez RAIDLIGHT. Par contre presque plus d'un mois que nous sommes sur cet achat en 38 pour MARTINE, et ce matin, nous recevons la mauvaise pointure!

    Je ne sais ( aucune solution à cette heure) comment nous ferons, sans doute allons nous être obligés d'annuler notre rando de samedi en essais, pour foncer à TOULOUSE au vieux campeur pour peut - être palier à cette infortune.

    Philosophie de vie, il en faut, mais pour ma petite femme qui s'offrent des ampoules, ces chaussants permettaient un espoir pas encore déçu, mais tout de même pour notre marche de samedi, comme le départ est prévu le 24/07/09, il serait mieux qu'elle marche avec ses nouvelles "pompes" avant les sentiers des ALPES.
    Cela permettra de juger du SAV de notre fournisseur.

    A +
  11.  
    Martine et guy F. (FRA 024)

    Martine et guy F. (FRA 024)

    Messaggi:
    772
    "Mi Piace" ricevuti:
    46
    Un commentaire, un message, les chaussures sont arrivées rapidement, puisque notre rando reportée au dimanche se fit avec nos nouvelles chausses. J'ai noté nos premières impressions, dans un autre texte. Le SAV sous l'impulsion de B. GARCIN, le logisticien à bien fonctionné, nous étions ravis de ce rebondi de situation.
    Bien entendu toute l'équipe RAIDLIGHT, sans distinction, en est remerciée.

    Le 19 ARNAUD, tu pars sur le CAMINO, en FRANCE. Bon courage, belle ballade, peut - être nous feras - tu quelques commentaires sur ces étapes, longues que tu projettes!

    Guy
  12.  
    Martine et guy F. (FRA 024)

    Martine et guy F. (FRA 024)

    Messaggi:
    772
    "Mi Piace" ricevuti:
    46
    Excuse - moi ROLAND, j'ai écrit ARNAUD, je ne sais pourquoi, que veux - tu çà marche pas toujours ma parole!

    Juste un point sur le SAC, suite à des observations de possesseurs, j'ai ajouté du SCOTCH aux bouts de l'armature métallique, pour éviter qu'elle perce le tissus par abrasion.

    Je n'ajoute pas des brides pour les mains sur les sangles, nous marchons avec des bâtons qui occupent les pognes, calment les indésirables aboyeurs, parfois plus, aident également à l'équilibre et au rythme. Nous sommes maintenant devenus adeptes de ces compagnons de marche.

    A +...et encore excuse - moi!
  13.  
    Philippe P. (FRA 021)

    Philippe P. (FRA 021)

    Messaggi:
    314
    "Mi Piace" ricevuti:
    1
    Bonsoir à toutes et tous,
    pour les railleries, alors là, je m'en fiche royalement. C'est mon choix, ma vie. Et vous savez, les railleries, on les a quand on court 4 fois par semaine, par tout temps, de jour comme de nuit, quand les autres sont à l'apéro, ou quand on pratique un art martial en plein air et que les gens vous regardent bizarrement ;-) On s'y habitue. cela fait parti du jeu. J'ai déjà des compagnons de routes, parce que ceux là savent que ce ne sont pas que des galéjades et que nous pourrons aller loin ensemble.
    Petite question : où avez vous démarré ?
    Paris, Vezelay, le Puy ou Arles ? Je me dit que les 2 chemins du bas (Le Puy et Arles) doivent être sympathiques.
    En tout cas, j'aurai plaisir à converser avec vous et à vous croiser sur le camino lorsque je le ferai ;-)
  14.  
    Martine et guy F. (FRA 024)

    Martine et guy F. (FRA 024)

    Messaggi:
    772
    "Mi Piace" ricevuti:
    46
    Bonjour PHILIPPE,

    Je te confirme que les commentaires, ne nous touchent pas plus que çà! Pour tout et rien est sujet à commentaires, on le sait, parfois nous aussi on en fait? Je sais, courir le nez au vent çà sert à quoi? Et d'autres, mais je te le dis, no problème, c'est comme çà!
    Notre choix pour le moment est fixé au départ de LYON par le PUY. Le PUY est une très belle région que nous avons découverte lors de notre prériple du Chemin de RL STEVENSON. J'ai adoré ses espaces, ses plateaux, leurs couleurs, la pouzzolane en ruban, tout. Le climat d'une belle ballade, aide aussi à se rapprocher de ces terres sans hésitation, juste le besoin de sentir, voir, entendre, penser, marcher respirer. L'art martial tu pratiques, une manière de ressentir son être, comme moi la méditation ZEN ( petit pratiquant, restons modeste car c'est vrai , petit) pour de cette manière entrer ouvertement avec soi mais surtout les autres. Cà c'est dur, pas toujours évident. Donc le chemin favorise ce côté du contact intérieur vers l'extérieur, dans l'environnement des lieux parcourus, disponibilité à partager, pour soi aussi, ben oui!

    Nous avons aussi plaisir à discuter avec toi, RAIDLIGHT, assure à" l'insu de son plein gré" le lien de ces échanges. Les produits créés, qui nous équipent, traits de liaison des coureuses, coureurs, marcheurs de tous lieux.

    Dans la rubrique concernée, alléger le SAC, je crois que les notres commencent à enlever du poids à nos pas, nous espérons que nos randos à venir confirmeront cette constation sur le long cours.

    Guy
  15.  
    Philippe P. (FRA 021)

    Philippe P. (FRA 021)

    Messaggi:
    314
    "Mi Piace" ricevuti:
    1
    whaaa, j'aurai appris un mot : pouzzolane... me coucherai moins bête ce soir ;-)
  16.  
    Martine et guy F. (FRA 024)

    Martine et guy F. (FRA 024)

    Messaggi:
    772
    "Mi Piace" ricevuti:
    46
    Ces sensations de pénitudes, tu dois les connaître en course. Pour cela aussi j'aime partir courir, dans les bois, les prés, le macadam perd du terrain dans mes choix.

    Je cours avec des ASIC KAYANO, j'envisage d'essayer les
    roclite 320 de RAIDLIGHT. Possèdes - tu ce genre de pompes? Si oui qu'en penses - tu STP? Mon souci surtout l'amorti car mes genoux aiment beaucoup moins.

    Salut A+
  17.  
    Philippe P. (FRA 021)

    Philippe P. (FRA 021)

    Messaggi:
    314
    "Mi Piace" ricevuti:
    1
  18.  
    Roland H. (FRA 042)

    Roland H. (FRA 042)

    Messaggi:
    556
    "Mi Piace" ricevuti:
    0
    Bonsoir Guy, tiens une question vu que je suis en train de préparer mon sac Raidlight, les bâtons tu les fixes sur le sac en travers?, j'ai repéré les attaches pour les bâtons, je pensais qu'elle étaient alignées verticalement mais visiblement ça n'est pas le cas? J'ai remplacé la tige en alu par une tige en carbone que j'ai poli au bout pour qu'elle ne perce pas le tissu du sac. A+
  19.  
    Martine et guy F. (FRA 024)

    Martine et guy F. (FRA 024)

    Messaggi:
    772
    "Mi Piace" ricevuti:
    46
    PHILIPPE, merci pour les chaussures. Les SPORTIVA, servent à la marche? Je laisse les miennes VALOJET SPORTIVA, pour les INNVO 8 gotex que nous étrennons. J'amène au moins en secours les SPORTIVA, la première semaine dans les ALPES à ST VERAN. Ensuite le MONT THABOR où sauf casse nous (en itinérant) garderons que les RAIDLIGHT INNOV.
    Pour les ROCLITE, je verrai en passant vendredi prochain à ST ETIENNE....Essais.

    Bonsoir,

    Guy
  20.  
    Martine et guy F. (FRA 024)

    Martine et guy F. (FRA 024)

    Messaggi:
    772
    "Mi Piace" ricevuti:
    46
    ROLAND, alors le grand moment arrive...pas à pas. Donne le bonjour à NADINE, bons chemins à vous.
    Pour les bâtons, sur le 55 litres de RAIDLIGHT, je n'ai pas regardé comment ils se fixent. Si le positionnement vertical n'est pas possible, dommage, mais faut voir! La structure de mon sac n'est pas en carbone comme je le pensais. Par contre par précaution j'ai enveloppé les bouts de scotch suivant les avis lus. As - tu gagner beaucoup en poids sur cet article? 13 KG tu dis ton SAC, ce qui représente un bon allègement par rapport à tes premiers messages de ces pesées. STEVENSON, sans le gourbi de camp, puisque plus vraiment de mon âge et nos envies, mon OSPREY 50 LITRES pesait avec deux litres d'eau, maxi 11 kg.

    ROLAND, NADINE, bon courage, de belles rencontres, dès que, peut - être avec bonheur, lirons - nous vos messages au retour de ce CAMINO.

    A bientôt.

    Guy

Condividi questa Pagina