1. Questo sito utilizza i cookies. Continuando a navigare tra queste pagine acconsenti implicitamente all'uso dei cookies. Scopri di più.

De la Course à l'Orientation...

Découvrez la « CO » (Course d’Orientation) par la porte Course à pied, et apportez une nouvelle corde à votre arc pour progresser en tout- terrain et vous amuser sur des entraînements plus ludiques.

Nous pratiquons tous l’orientation tous les jours pour nous déplacer, que ce soit à pied, en voiture, ou en faisant notre footing... Qui n’a d’ailleurs jamais utilisé de boussole ou de cartes, que ce soit au service militaire, ou tout simplement pour une chasse aux trésors ? Ces premières expériences d’orientation ont certainement été l’occasion de péripéties ou d’anecdotes dont on se rappelle encore. Par son coté ludique associant le physique et l’intellectuel, l’orientation est apprécié à tout âge, à condition d’un minimum de formation et d’explications. Nous pratiquons déjà la course, alors pour la course d’orientation il n’y a plus qu’un pas à faire...


Les bénéfices pour le coureur

  • En plus du simple plaisir de s’amuser, pratiquer un peu d’orientation permet aussi d’améliorer vos performances en course à pied, surtout pour le trail. Un peu de pratique, et on peut mieux préparer un parcours de course à partir des cartes ou topos, et ensuite mieux lire et l’itinéraire et le balisage pas toujours évident en trail. Analyser et mémoriser l’itinéraire, c’est déjà comprendre où sont les difficultés (parties raides, chemins difficiles), et ainsi gérer sa course pour les aborder avec les réserves nécessaires. Emmenez toujours la carte quand cela est possible, même en course. En cas de doute sur l’itinéraire, elle seule pourra vous remettre rapidement sur le bon chemin, alors que le troupeau suit toujours le premier mouton qui est sorti de la piste...
  • Le deuxième apport, c’est de progresser en tout-terrain. Au fur et à mesure de votre progression technique, vous verrez que l’envie de couper dans le tout-terrain viendra vite. Le travail pour le renforcement des chevilles et pour l’équilibre général est excellent. Quand on est habitué à courir hors des sentiers, tous ceux proposés sur des trails semblent beaucoup plus facile. S’entraîner en tout-terrain, c’est aussi profiter du micro-relief pour du renforcement musculaire et faire des changements de rythmes répétitifs.
  • Un troisième bénéfice, c’est de mieux faire passer vos sorties longues. Quand on cherche son chemin et les détails de la carte pour y arriver, le temps passe plus vite, et on s’aperçoit que cela fait déjà deux heures de sortie, alors que mentalement on pensait courir depuis seulement une heure... Il est aussi plus agréable de faire une longue sortie sur un nouvel itinéraire que de tourner en rond sur sa boucle habituelle.

Comment débuter ?

Avec quelques notions de bases (voir encadré), on peut commencer seul pour des premières initiations :

  • Préparer des sorties avec une carte IGN pour les sorties longues, et suivre l’itinéraire au fur et à mesure,
  • Sortir régulièrement des chemins (avec ou sans carte) pour courir dans la forêt ou les champs,
  • Prendre la carte en course, et vous situer dessus régulièrement afin d’anticiper les difficultés et de mieux gérer votre effort.

Si le jeu vous plait et que vous voulez progresser, il faudra faire appel à des parcours un peu plus techniques et rechercher des éléments plus difficiles sur la carte. Vous basculerez alors de l’orientation de base à la course d’orientation, la « CO »

 

Articles de Benoît LAVAL, déjà publiés dans Jogging International.

Pubblicata:
5 Maggio 2014
Visite:
3.092

Condividi questa Pagina