1. Questo sito utilizza i cookies. Continuando a navigare tra queste pagine acconsenti implicitamente all'uso dei cookies. Scopri di più.

Mini Guide pour finir son Ultra - Eric Bonnotte

Published by Actualités Raidlight in the blog Actualités Raidlight. Views: 1534

Qui suis-je ?


Eric Bonnotte, 53 ans, 35 années de course à pied dont 26 dans le monde de l’ultra endurance, que ce soit sur route, sur circuit (courses horaires) ou en trail.

Mon premier vrai ultra a été le Tour du Mont-Blanc en 1993 organisé par un suisse, Gilbert Hirschy. A l’époque, il s’agissait d’une course en 4 étapes et on n’appelait pas cela « ultra-trail » mais « super-marathon ».

C’était un autre monde !


D’où t’es venue cette idée d’écrire un bouquin sur la préparation à l’ultra ?


Quand on pratique l’ultra depuis autant d’années, il faut bien reconnaître que cela devient non plus un sport mais un vrai mode de vie. Du coup, la famille, les amis coureurs ou non, collègues et connaissances diverses abordent souvent le thème de la course à pied lorsqu’on se rencontre. Et il y a toujours des tonnes de questions auxquelles je dois répondre, genre « Et tu t ‘entraînes beaucoup ? », « Et tu manges quoi au quotidien ? », « Et en course, comment tu fais pour pas avoir mal partout ? »… C’est toujours frustrant de ne pouvoir donner que des bribes de réponses…

Récemment, c’est un ami qui m’a sollicité pour que je lui propose un programme d’entraînement complet pour une course qu’il va faire fin Août du côté de Chamonix…

Je me suis donc installé derrière mon clavier et j’ai commencé à rédiger un texte pratique abordant tous les domaines de la préparation. Six mois plus tard, je lui ai donné une première épreuve de mon document : plus de 200 pages présentant en long en large et en travers ma méthode d’entraînement !

Du coup, je me suis dit qu’il serait intéressant d’en faire profiter d’autres. J’ai cherché, en vain, quelques éditeurs et j’ai fini par me lancer dans l’auto-édition !


Parle-nous un peu de ton livre. Quels sujets abordes-tu ?


J’ai organisé le livre en 7 grands thèmes qui, selon moi, sont absolument fondamentaux dans le cadre de la préparation à un ultra qu’il soit « trail » ou « route ».

Il y a donc sept grands chapitres qui sont les suivants : le système cardio-vasculaire, le système tendino-osseux, le système musculaire, la nutrition, le mental, le matériel et l’organisation générale face à une échéance à venir.

Le fil conducteur du bouquin est la notion de « plaisir » qui doit impérativement guider le coureur tout au long de sa préparation et bien sûr de sa compétition !


Pour être honnête, le livre s’adresse à des coureurs qui ne sont plus des débutants mais qui ont déjà quelques trails de 30/40 km ou quelques marathons à leur actif. Ce sont donc des gens qui ont déjà une petite notion de l’entraînement.

C’est la raison pour laquelle le premier chapitre sur l’entraînement en course à pied pur et dur est relativement court car ici, ce n’est pas ça qui m’intéresse.


En effet, on peut être un super-compétiteur avec une VMA à 20 km/h et ne jamais parvenir à boucler un 100 miles en montagne !

Pourquoi ? Parce que l’ultra, qu’il soit trail ou route, demande bien d’autres compétences que juste celle de savoir courir vite !


Je déroule donc tout au long du livre toutes les autres pistes qui doivent absolument être explorées pour gagner son ticket de Finisher.


Un ou deux exemples concrets ?


Prenons le cas de l’alimentation : on ne compte plus les abandons pour cause de troubles intestinaux ! Diarrhées, vomis, estomacs saturés, déshydratation voir, bien pire encore, hyponatrémie (manque de sodium dans l’organisme. Ça peut conduire à la mort !).

J’expose sur plusieurs pages les séances spécifiques de course à pied et les techniques à mettre en place pour ne plus jamais avoir de soucis digestifs en compétition. S’alimenter en course est une chose mais si on a oublié d’apprendre à le faire à l’entraînement, il y a de fortes chances pour que ça conduise à une diminution des capacités physiques voire, au pire, à l’abandon.

Ce que je préconise, ce sont finalement des séances toutes simples, à pratiquer régulièrement, histoire d’habituer son corps à digérer tout en courant. Dit comme ça, ça paraît stupide mais on n’a pas le choix : il faut passer par une phase d’apprentissage pour être à l’aise le jour J !


Autre exemple : sur un ultra, on va, à un moment ou un autre, être confronté à la douleur. Dans le chapitre « mental » je propose une démarche assez simple pour renforcer son mental et se préparer à la douleur. J’apprends au lecteur à « positiver » sa douleur, à en faire un compagnon de route, une personne avec laquelle on discute. C’est sûr que dit comme ça et sorti de son contexte, ça peut paraître là encore un peu débile mais lorsqu’on lit l’intégralité du chapitre, on comprend bien de quoi il s’agit et comment on peut travailler ce point-là.


J’explique aussi comment faire ses lacets pour pratiquer l’ultra… Bizarre, non ? Pas tant que ça car si on ne respecte pas certaines règles, c’est la tendinite des releveurs garantie ! Voire, si on insiste à l’entraînement, une périostite qui mettra des semaines à disparaître…


Qu’est-ce qui, selon toi, le différencie des autres bouquins d’entraînement ?


Ben, déjà, c’est mon livre donc forcément, il est différent et bien mieux que celui des autres ! Ha ha ha ! Je rigole !

Bon, sans rire, je dirais que tout le livre est basé sur l’expérience. Il n’y a pas de théorie, de graphiques super compliqués que seul un agrégé d’ EPS peut comprendre ! Tout part du vécu ! On est à 100% dans l’expérimental et l’empirique. Et je le précise à de nombreuses reprises dans le bouquin : « c’est ce que JE fais, et pas forcément ce qu’IL faut faire ! »


Alors à qui exactement s’adresse ce livre ?


Si au début, je le destinais aux coureurs pratiquant par exemple des trails moyens (50 à 80 km) et voulant s’orienter sur le long voir le très long, les retours de lecteurs que j’ai eu avant publication m’ont conduit à l’adapter pour tout type de coureur. En gros, si vous êtes habitués à faire du 30 km et voulez vous lancer sur du 50/60, c’est tout bon ! Et d’un autre côté, si vous êtes déjà un familier de l’ultra-trail, le livre vous est aussi destiné parce qu’il peut éventuellement apporter une réponse à un problème récurent que vous ne parvenez pas à résoudre. J’aborde vraiment tous les sujets possibles et imaginables avec des conseils ultra-pratiques à appliquer dès que le bouquin est posé !

J’ai un lecteur, coureur expérimenté, qui m’a dit récemment que le bouquin ne quittait pas sa table de nuit et que, chaque jour, il revenait piocher dedans une information particulière… C’était bien mon objectif de base : faire en sorte que le livre devienne une sorte de « guide » de la route de l’ultra-runner ! La Bible, en quelque sorte (ha ha ha !)


Et puis pour être complet, j’ai eu aussi quelques lecteurs non coureurs. Et bien ceux-ci, de façon très étonnante, m’ont fait des retours extrêmement positifs en m’expliquant, par exemple, ils y avaient trouver une certaine philosophie de vie et des techniques, notamment mentales, leur permettant de résoudre leurs difficultés du quotidien !


Est-ce que tu cites Raidlight ?


Au départ, j’avais un doute concernant la législation vis à vis des marques. Un ami m’a rassuré là-dessus en me disant que j’avais le droit de citer qui je voulais à partir du moment où ce n’était pas dans le cadre d’un contrat publicitaire. Je précise donc que je n’ai aucun sponsor et je cite quelques marques que j’utilise avec bonheur en course !

Concernant Raidlight, je parle d’une part du cuissard stretch raider que j’utilise depuis une paire d’années et surtout du sac Responsiv 8 Litres qui est, à mon avis, ni plus ni moins que le meilleur sac actuellement disponible sur le marché !


Des retours de premiers lecteurs ?


Quelques-uns déjà, oui !

Plutôt positifs. Je peux en citer par exemple ceux-ci :

- « Super facile et très agréable à lire. C’est écrit comme un thriller, avec plein d’anecdotes marrantes mais surtout des exercices concrets ! »

- « Une mine d’informations ! On est obligé quelquefois de relire et de prendre des notes pour ne pas oublier. J’ai collé des post-it presque à chaque page ! »

- « J’ai déjà lu des tas de bouquins sur l’entraînement. Celui-ci est le plus clair, le plus précis et le plus concret que je n’aie jamais lu ! »

- « Une vraie claque ! Je pensais bien connaître l'ultra et en maîtriser les fondements. J'ai découvert un nouveau monde en lisant ce bouquin... Un autre Univers s'ouvre à moi ! Un Must Have dans sa bibliothèque de coureur à pied !!! »

- « J'adore le style, le ton, la table des matière qui nous amène facilement au chapitre qui nous intéresse… »


Bon j’arrête-là le cirage de pompes !!!


Où peut-on le trouver ?


Théoriquement sur commande dans toutes les librairies. Il sera bientôt disponible dans les plus grandes enseignes : Fnac, Amazon, Cultura, Decitre, Espace Culturel…

Et puis bien sûr on peut le commander directement chez l’éditeur en suivant le lien suivant :


https://www.thebookedition.com/fr/mini-guide-pour-ultra-finisher-p-365649.html


Si vous souhaitez commander, envoyez-moi un mail privé sur le site Raidlight. Je vous laisserai mon adresse mail à rentrer dans la case « parrain » ce qui permet une petite économie toujours bonne à prendre !


Et puis vous avez également le droit de vous abonner à la page Facebook du livre :

https://www.facebook.com/guide.ultra.finisher/


Et si vous lisez ce bouquin, j’attends de vous un petit retour : des questions, des remarques mais aussi un avis sur ma page « auteur » sur le site thebookedition.com ! Et puis surtout, j’attends que vous mettiez en application tous mes conseils ! Va falloir bosser un peu les gars !


D’autres projets d’écriture ?

Du coup, oui ! Publier ce bouquin m’a un peu booster de ce côté-là !

Je viens de publier une nouvelle à destination des ados, dans la catégorie « roman jeunesse » toujours chez le même éditeur. Le titre est « L’Anniversaire de Margot ». Les enseignants de primaire (CM1/CM2) et collège (6°/5°) seront ravis d’apprendre que j’ai ajouté en fin de livre une petite exploitation pédagogique du texte avec un ensemble de questionnaires pour les élèves lecteurs ! Allez-y les profs, je vous ai fait tout le boulot ! (ha ha ha !!!).

J’ai publié ça sous le pseudonyme de Franck Braine et pour être complet, je vais prochainement ressortir mon tout premier roman intitulé « Coureurs Solitaires ».

Ce bouquin est sorti en 2004 chez « Empreinte édition » mais il a vite été épuisé. Je profite dont de thebookedition.com pour le republier ! j’envisage également une suite, chose qui m’avait été demandée par les lecteurs à l’époque !


Un dernier mot Jean-Pierre ? ;)


Oui, je vous souhaite une belle lecture ! Et j’espère que ce bouquin vous donnera l’envie de « dépasser vos limites » et d’aller faire un tour dans le monde merveilleux de l’ultra !

Que la fArce soit avec vous !


Eric

eric.jpg
  • Serge D. (FRA 018)
  • Cyrille A. (FRA 083)
  • Joel A. (FRA 038)
  • Cyrille L. (FRA 022)
  • Eric B. (FRA 025)
  • Franck A. (FRA 070)
  • Serge D. (FRA 018)
  • Franck L. (FRA 012)
  • Eric B. (FRA 025)
  • Gaëtan R. (FRA 038)
  • Eric B. (FRA 025)
  • Karine M. (FRA 073)
  • Eric B. (FRA 025)
  • Damien D. (FRA 027) #2
  • Eric B. (FRA 025)
  • Damien D. (FRA 027) #2
  • Karine M. (FRA 073)
  • Eric B. (FRA 025)
  • Gaëtan R. (FRA 038)
  • Eric B. (FRA 025)
  • Philippe B. (FRA 088)
  • Eric B. (FRA 025)
  • Gaëtan R. (FRA 038)
  • Eric B. (FRA 025)
  • Damien C. (FRA 044)
  • Eric B. (FRA 025)
  • Karine M. (FRA 073)
  • Eric B. (FRA 025)
  • Karine M. (FRA 073)
  • Eric B. (FRA 025)
  • Laurent B. (FRA 026) #3
  • Eric B. (FRA 025)
  • Laurent B. (FRA 026) #3
  • Eric B. (FRA 025)
  • Laurent B. (FRA 026) #3
  • Eric B. (FRA 025)
  • Damien D. (FRA 027) #2
  • Laurent B. (FRA 026) #3
  • Eric B. (FRA 025)
  • Laurent B. (FRA 026) #3
  • Eric B. (FRA 025)
  • Laurent B. (FRA 026) #3
  • Eric B. (FRA 025)
  • Cyrille A. (FRA 083)
  • Eric B. (FRA 025)
  • Laurent B. (FRA 026) #3
  • Laurent B. (FRA 026) #3
  • Eric B. (FRA 025)
  • Laurent B. (FRA 026) #3
  • Eric B. (FRA 025)
  • Frederic B. (FRA 069)
  • Frederic B. (FRA 069)
  • Eric B. (FRA 025)
You need to be logged in to comment