1. Questo sito utilizza i cookies. Continuando a navigare tra queste pagine acconsenti implicitamente all'uso dei cookies. Scopri di più.

Cross du Mamelon : 13 Décembre 2009

Published by Emmanuel C. (FRA 069) in the blog Emmanuel C. (FRA 069). Views: 470

Bonjour,

Pour couper court à toutes interprétations malsaines, un peu de culture :D
Le parc du Mamelon est une vaste étendue ouverte qui s’étend de la rue du Sablon à la Rocade Est, que masque un grand talus arboré. Planté de pins noirs d’Autriche et d’un taillis de chênes, il est dominé par le fameux «Mamelon». Depuis cette ancienne butte de terre, reconstituée après les travaux de la Rocade, s’offre un magnifique panorama sur le Grand Large et le canal de Jonage. Une piste cyclable qui emprunte la jetée, en surplomb de la Rocade, relie cet espace de détente au Grand Large, via la passerelle du Pêcheur.

Et moi, je suis allé là-bas, j’ai bien vu la butte, j’ai couru autour plusieurs fois, plus vite qu’à la Bachasse même, mais je n’ai quand même pas gagné ;)

En revanche, je me suis régalé sur un parcours de cross pur, aux nombreuses relances et finalement gras juste ce qu’il fallait. Pour ne rien gâcher, l’échauffement à eu lieu sous la neige par une température porche de 0°C. Un vrai bonheur que j’ai en plus partagé avec ma petite famille venue m’encourager et me soutenir malgré le froid :D

La journée a en fait commencé à 11h, quand nous sommes partis de L’Arbresle, en Camping Car, en direction de Décines. Une fois sur place, récupération du dossard, repérage des lieux, et discussion avec quelques connaissances. Alors que je prends le chemin du retour pour aller déguster un petit plat de pâtes au chaud et me changer tranquillement, deuxième coup de fil d’ArthurBaldur, qui, après m’avoir dit, à regret, que Claire ne voulait pas venir, m’annonce finalement qu’elle s’est décidée, mais que du coup il est à la bourre et que si je pouvais récupérer son dossard, ce serait cool :p
Je me charge de la mission, et reviens vers le parking où j’arrive en même temps que lui, ça c’est de la synchronisation :D Rapide bonjour et je laisse la miss s’équiper et filer car le départ est tout proche et que l’échauffement ne sera pas long…

Alors que je m’installe pour dévorer mes pâtes, Sieur Arthur arrive déjà. Elle ne veut plus courir… Ah les D’jeuns d’aujourd’hui, ils ne savent pas ce qui est bon !!!! Bon, du coup, nous n’aurons pas eu beaucoup l’occasion de discuter car ils reprennent le chemin du retour. Pour moi, après avoir déguster ce petit repas, il est temps de finir de me préparer et surtout d’aller m’échauffer un peu. Vu les T°, je n’ai pas tenté le short, n’en déplaise à L’Ami Ricoré. Ce sera 3/4 en bas et T-Shirt ML sous le débardeur du club en haut. J’ai aussi gardé les gants et le bandeau pour ne pas prendre froid aux mains et aux oreilles, je déteste ça :)
Repérage du parcours en assistant à la course Cadet, qui verra Romain s’imposer avec brio après une course sage, la classe !!! Mais bon, avec une référence inférieure à 35′ sur 10 bornes, pour son premier essai sur la distance, ça semble presque logique, n’est ce pas :p
La neige se calme doucement et les acclamations de mes 3 supporters de choc (Madame et les enfants) juste avant le départ me réchauffent un peu. Au programme du jour, 1 petite boucle et 4 grandes boucles pour un total de 8800m. Je me suis un peu mieux placé qu’à La Bachasse et je pars cette fois-ci « dans le tas ». Christophe est là lui aussi mais nous ne referons pas la même course d’équipe aujourd’hui, sur un parcours qui tournicote pas mal, nous sommes séparés très tôt et ne seront jamais ensemble. J’ai repéré un coureur d’Oyonnax, et 2 compères de l’E.S.L. avec qui, me semble t’il sur le coup, j’avais couru un bon moment à Oullins et qui avait fini par me lâcher. Nous allons former un petit groupe et n’allons quasiment pas nous quitter durant toute la course. La première petite boucle est courue en 4′05. Un départ plutôt prudent, en étant mieux placé, et du coup pas trop d’effort, une mise en rythme plus facile et tout paraît plus simple…

Le peloton se déploie alors sur une bonne partie du parcours et j’avoue qu’avoir de temps en temps la tête de course en vue est assez grisant. Chouette ils ne sont pas trop loin, sauf que en fait ils ont déjà fait un 180° + la bosse + un autre 180° + la descente. Et je vous assure qu’il m’a fallu moins de temps pour le taper que pour le courir :D Bref, je fais mon petit bonhomme de chemin avec « mon » petit groupe, tantôt devant, tantôt derrière bien caché. Je suis bien et ça va durer le temps de 2 grandes boucles. A l’attaque de la 3°, le petit groupe s’étire et j’ai un peu de mal à rester au contact.

Rien de méchant mais c’est dur quand même et j’ai l’impression de manquer un peu de fraîcheur. En plus, les enfants m’ont « raté » et du coup je n’ai pas eu ma dose d’encouragements ;) Madame me dira par la suite que le petit était occupé à jeter des pommes de pins sur les autres concurrents… :p Sans m’affoler, j’ai laissé quelques mètres d’écarts mais je ne voulais pas me mettre dans le rouge trop tôt et « casser » complètement. Tant bien que mal, j’ai réussi à conserver le duo de l’ESL à portée de pointes. J’arrive même à repasser Nicolas, le p’tit gars d’Oyonnax, juste avant le 180° qui nous permet de revenir vers la ligne avant d’attaquer le dernier tour.

Je parviens à accrocher les 2 gars de l’Entente Sud Lyonnais, Nicolas, le p’tit gars d’Oyonnax, vous ne suivez pas dans le fond…, craque dès le début du tour et j’avoue que je suis assez content d’avoir 2 coureurs pour faire le rythme devant moi car les mollets commencent à être bien durs :p Dans la première bosse du tour, je suis à fond et m’accroche comme je peux. Le petit replas, ça descend légèrement avant de tourner à droite 2 fois de suite. L’un des 2 compères se retourne, ça me rassure et j’en mets une petite dans la remontée qui suit mais il me repasse aussitôt le sommet atteint pour se recaler derrière son copain. Ah oui, et ben c’est ce qu’on va voir foi de Tazounet :lol: :lol: :lol:

Ca envoie sévère dans les 150m du petit single mais à la relance après le 90°, sur les 5-6 foulées très dures dans la pente, je suis assez facile et je recolle sans problèmes :p Je me contente donc de suivre pendant encore 200m, en fait jusqu’au premier virage à 180° qui va nous ramener dans la montée. Sur la relance qui suit, j’accélère franchement et passe les 2 compères dans le même mouvement,. Je prends 10m d’avance d’un coup, aucun des 2 ne peut suivre, c’est « gagné » :p Encore un 180°, la dernière descente, les derniers encouragements de madame et je boucle le parcours en 35′28 » à mon chrono, heureux mais bien claqué. La suite se résume à un retour assez rapide au CC pour me Changer/Laver/Réchauffer, à un super goûter familial et finalement à un retour tout tranquillou à la maison.

Au final, un temps officiel de 35′20″ pour une moyenne de 4′01 au kilo. Une peu reluisante 44° place (sur 61) mais des sensations en nette hausse :p Un palpitant qui s’affole moins, des mollets qui ont quand même mis 2 jours avant de se faire oublier, et une grosse motivation pour la suite. Si je suis capable d’envoyer du 4′ au kilo sur 9 bornes en pleine préparation foncière, après une bonne grippe, et surtout sans aucun travail de vitesse spécifique, ça va donner d’ici au mois de Mars :)
Depuis le cross, j’ai fini mon 2°cycle de 3 semaines, ce sera donc cool pour cette semaine, avec 1 seul séance de VMA, une bonne sortie Trail de 2h et un petit footing. Je ne tarderais pas à revenir vers vous pour de nouvelles aventures, en YakTrax normalement pour les prochaines, fin Janvier du côté de Marlhes :) Mais d’ici là, je ne manquerais pas de vous communiquer mon programme jusqu’au 4 Juillet, enfin si j’ai un peu de temps entre 2 papillotes :D

@ Très Bientôt, Taz le Diable ;)

Files Allegati:

You need to be logged in to comment