1. Questo sito utilizza i cookies. Continuando a navigare tra queste pagine acconsenti implicitamente all'uso dei cookies. Scopri di più.

CR KV Arles/Tech Skyrunner France Series

Published by Philippe G. (FRA 066) in the blog Philippe G. (FRA 066). Views: 123

Alors dès le départ la situation est claire:
Le parcours d'un dénivelé positif de 1000m et d'une distance de 2,9km
Permet à la course d'être parmis les épreuves les plus relevées de la spécialité.
La formule du contre la montre sera utilisée pour le chronométrage de l'épreuve.

donc rien qu'à la présentation de la course tu sais que ça va piquer....mais à quel point ça...:):)

Situons le contexte, les contreforts du col de Paracols (Km0 à Km 1.8 d+700 ) sont des forets de marronniers et châtaigniers exploitées et plantées au moyen-àge pour les meubles et charpentes mais depuis très longtemps plus du tout exploitées, donc tapis de feuille cachant souches et racines mais aussi pierres et trous garanti mais pas que car comme toute foret pas exploitée, limon et terre meuble aussi car tellement ravinés et rendus mous par les orages et les pluies des jours précédents que même avec des crampons et bien....ça cramponne que dalle.

autre élément du contexte cette course est l'épreuve finale du challenge skyrun Vallespir qui compte 6 courses(https://www.vallespir-sudcanigo.com/) donc tous les finalistes en manque de points sont là pour envoyer grave et cette prévision va se vérifier. Pour que ceux qui sont là pour un chrono final ne soient pas gênés dans leur ascension les 50 premiers dossards leur sont réservés. Avec mon dossard 52 je me dis que je vais être peinard je ne rattraperais personne, le KV j'en fais parce que ça me fait un challenge en cherchant à améliorer mon temps d'une année à l'autre et puis surtout venir à Arles/Tech c'est revenir en enfance pour moi, le goût des rousquilles au citron et cet accent rocailleux qui ne dit jamais merde mais "merrrrrde" quand la trrranche de jambon se barre du sandviche

l'an dernier avec un temps magnifique, pas un pet de vent et des conditions d'appui plutôt favorable j'avais un peu merdé et fini en 1h00' 53", déçu d'être allé au delà des 1h et en plus en me faisant mal en me vautrant sur un gros cailloux et en prenant un coup de pointe par un concurrent qui n'avait pas voulu que je le passe....un mauvais moment par un mauvais connard.
Cette fois je me dis qu'avec cette terre meuble qui sera.devenue glissante avec le passage des coureurs avant, la neige à partir de paracols et une température de départ à 14C° mais de 2 ou 3 en haut avec un vent à te faire voler les bananes du ravito, si je suis en dessous des 1h ça va pas être simple mais.....car mêêêhh qui vois-je donc au départ avec ce fantastique sourire de l'insouciance et cette certitude d'être invincible, mes anciens élèves deux en section triathlon et 3 en ski de Font-Romeu. Pas de provocation dans les mots ni dans les regards, on se connait trop chacun pour savoir où est notre place, enfin surtout moi avec mon classement bientôt V3 face à ces gamins aux physiques de montagnard et la patate à donner des cauchemars à un vendeur de frites.

Donc cette course
upload_2019-11-10_11-15-10.png

ben c'est pas difficile tu montes et c'est tout droit dans des gros cailloux à escalader (4 passages avec cordes) de la terre meuble en surface mais dure et glissante en dessous, des feuilles qui cachent un peu tous les pièges, ça monte en pulsation assez vite pour y rester mais pas tant que ça car avec l'angle de montée et bien tu ne cours pas souvent. Heureusement que j'avais pris mes bâtons (Vertical Carbon mono brins avec gants), je n'ai pas mis les dynafit feline pour ce KV, trop rigides avec ces appuis dans le mou qui vont demander de la souplesse pour ne pas tétaniser les aponévroses et les mollets, les ultra raptor vont être un atout supplémentaire, ça ne glisse pas, le chaussant large permet de bien poser à plat et de monter en sécurité....et 59'13" plus tard je suis en haut à me geler comme un esquimau à poil dans le blizzard mais qu'est-ce que c'est beau. Avec le vent le ciel est complètement dégagé on voit le Canigou et la chaîne enneigés d'un côté, la mer lumineuse de l'autre.

La course est très bien tracée, ce parcours testé l'an dernier et reporté cette année est très bien maîtrisé, sécurisé, encadré, balisé.....poil au nez.:D (C'est con mais je m'en fous) Globalement tous les coureurs font preuve de bon esprit. Les coureurs sont partis au chrono toutes les 30 secondes, Les 8 ou 9 que je vais passer libèrent le couloir comme je libère le couloir au 8 ou 9 qui vont me passer. 'Bizarrement' ou pas surtout, les mauvais gestes ou mauvais esprits sont le fait des coureurs 'pros' ou sponsorisés frontaliers pour lesquels la course compte sur 2 challenges. Corde non renvoyée sur l'escalade des gros cailloux, non assistance à ceux qui glissent en arrière et réflexion peu 'engageante' si la personne ne se pousse pas assez vite mais bon la neige refroidira l'ardeur des uns et l'envie de mettre une baffe des autres.
J'ai par contre été étonné par le débalisage de la course alors que tout le monde n'était pas descendu, ce qui a fait que ceux qui ne connaissaient pas le parcours pouvait se perdre sur le dernier km, c'est bien de débaliser, c'est responsable mais pourquoi ne pas attendre que les derniers soient redescendus?? Mystère de l'esprit simiot arlésien.

Au bilan, moins de 1h, pas de blessure et le lendemain matin entrainement Epaules lourd /bras lourd/fentes à vide et demi squats à vide, abdos, lombaires sans que ça coince trop et surtout petit déjeuner chocolat chaud à l'ancienne et rousquilles au citron......j'aime le KV d'Arles/Tech, l'année prochaine j'y retourne et si je mets moins de temps??? Et bien je ramerais plus de rousquilles:)

CR en images avec le résultat plus tard. Normalement je suis en top 5 sur ma catégorie mais je n'ai pas eu le classement 'officiel'.
You need to be logged in to comment